Quelles sont les solutions pour limiter les ronflements ?

Le ronflement est dû à l’obstruction des voies respiratoires pendant le sommeil. La langue et les muscles au niveau de la gorge sont alors complètement relâchés, ce qui bloque le passage de l’air. Ce problème peut devenir sérieux et causer des troubles du sommeil. En France, près d’une personne sur deux en souffre, de manière plus ou moins régulière. Vous êtes dans ce cas? Pas de panique! La plupart du temps, il s’agit d’un souci bénin, c’est-à-dire qu’il est possible d’en venir à bout grâce à des méthodes naturelles. En revanche, même si c’est plus rare, cela peut également être un signe avant-coureur d’une maladie. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin.

Voici les solutions efficaces et naturelles pour limiter les ronflements.

Les bagues anti-ronflement

Il s’agit là d’une méthode issue de la médecine traditionnelle chinoise. Cette solution est complètement naturelle, et une étude clinique a récemment démontré son efficacité. En effet, elle permettrait de libérer les voies respiratoires grâce à une meilleure oxygénation.

Mais alors, comment cette méthode fonctionne t-elle?

Grâce à deux activateurs situés à l’intérieur de la bague, celle-ci va venir appuyer sur deux points spécifiques d’acupression au niveau de l’auriculaire. Pour information, l’acupression est un dérivé de l’acupuncture, mais sans aiguilles.

Elle est conçue en argent, exactement comme une bague classique, à l’exception que celle-ci n’est pas fermée, c’est-à-dire qu’elle n’englobe pas entièrement le doigt. Cela permet de l’ajuster facilement au doigt en pressant sur les bords externes pour la resserrer, ou à l’inverse de les écarter afin de l’agrandir.

Elle se porte donc au petit doigt, et ce pendant la nuit uniquement. Vous n’avez donc pas besoin de vous encombrer à la porter tout au long de la journée.

La bague coute environ une quarantaine d’euros et peut se trouver facilement sur le marché (en pharmacie, en parapharmacie, et même en magasins bio). Vous avez également l’option de la commander par internet. Et si sous 30 jours vous n’êtes pas satisfait, vous serez en mesure de demander son remboursement. Vous n’avez donc plus aucune excuse : testez les bagues anti-ronflement!

Des bagues anti-ronflement

Les mentonnières anti-ronflement

Une autre solution est d’essayer de porter une mentonnière anti-ronflement. C’est une sorte de sangle qui englobe le visage en soutenant le haut du crâne, l’arrière de la tête et le menton, ce qui va permettre de maintenir la mâchoire fermée. Cette position va faciliter le passage de l’air et ainsi aider à réduire les ronflements.

Elle est connue pour être confortable, mais il faut toutefois ne pas être dérangé par le fait de dormir avec un casque sur la tête.

Sa conception lui permet de s’adapter facilement à toutes les formes de têtes.

Elle a l’avantage d’être peu chère car elle coute seulement une dizaine d’euros. Cette solution n’est donc pas à écarter d’emblée!

Les oreillers anti-ronflements

Nous savons désormais que les ronflements sont généralement provoqués lorsque l’on dort sur le dos. En effet, dans cette position, la langue et la gorge se relâchent et obstruent ainsi l’air. Si vous souffrez de ronflements, il est donc conseillé d’adopter une autre position pour dormir : sur le côté ! Mais de nombreuses personnes trouvent cette solution peu pratique car ils ne sont pas à l’aise ainsi.

L’oreiller anti-ronflement va justement permettre de favoriser cette position latérale pendant le sommeil. Il est conçu de manière à soutenir le visage, le cou, les épaules et le dos tout en veillant au bon alignement de la colonne vertébrale.

La bonne nouvelle, c’est qu’il ne coûte pas excessivement cher (on en trouve sur le marché facilement entre 15 et 50 euros). Si vous n’êtes pas réticent à dormir sur le côté, n’hésitez pas à opter pour cette solution !

Des mentonnières contre le ronflement

L’homéopathie

Dans le cas de ronflements bénins, il ne faut pas écarter les traitements homéopathiques. Quand pour certains, cette solution « ne sert à rien », d’autres ne jurent que par cela. À vous de faire votre propre avis sur la question, et parlez-en à votre pharmacien.

On utilise le plus souvent le thuya argento culta et l’Ammonium carbonicum afin de soulager le nez bouché. Si c’est la cause de votre problème, cette solution devrait suffire pour en venir à bout!

Un naturopathe américain, Kenneth Rifkin, a également concocté un mélange homéopathique pour lutter spécifiquement contre le ronflement. Cette potion va participer au raffermissement des tissus situés au niveau de la gorge.

Pour info, voici la composition du produit : Nux Vomica 4X et 6X, Belladonna 6X, Ephedra vulgaris 6X, Hydrastis canadensis 6X, Kali bichromicum 6X, Teucrium marum 6X et Hystaminum hydrochloricum 12X.

Ce mélange se présente sous la forme de comprimés à mâcher. Ce produit ne comporte pas d’effets secondaires et est complètement naturel.

Gare aux ronflements

Les huiles essentielles

À côté de l’homéopathie, nous trouvons également auprès des huiles essentielles une solution qui peut s’avérer très efficace.

Le Menthol va notamment aider à libérer les voies respiratoires. Le mieux pour l’appliquer est de le diluer dans de l’eau puis de l’asperger dans votre chambre à coucher et sur votre oreiller avant d’aller dormir.

L’huile d’eucalyptus peut également s’avérer très efficace car elle va aider à fluidifier le mucus. Dans ce cas, versez quelques gouttes dans une casserole d’eau bouillante afin d’inhaler les vapeurs.

Il existe d’autres huiles essentielles que vous pouvez également utiliser : la menthe poivrée, la marjolaine, le géranium ou encore la lavande. Cette dernière a notamment un effet relaxant, ce qui permet de favoriser le sommeil.

Toutefois, les huiles essentielles peuvent être à proscrire dans certains cas d’allergie ou chez les femmes enceintes. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

J’espère que cet article vous aidera à trouver une solution naturelle afin de venir à bout de vos ronflements. Toutefois, si le problème venait à persister, n’hésitez pas à consulter votre médecin afin de faire des analyses plus approfondies. Il est notamment possible que votre ronflement soit un symptôme de quelque chose de plus grave. Faites attention à votre santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *